• « Alléluia ! Louez Dieu dans son temple saint, louez-le au ciel de sa puissance ; louez-le pour ses actions éclatantes, louez-le selon sa grandeur ! Louez-le en sonnant du cor, louez-le sur la harpe et la cithare ; louez-le par les cordes et les flûtes, louez-le par la danse et le tambour ! Louez-le par les cymbales sonores, louez-le par les cymbales triomphantes ! Et que tout être vivant chante louange au Seigneur ! Alléluia ! »

    Psaume 150.

     

     

     

Un dimanche pour l’Eglise persécutée

Nous avons vécu un beau culte de partage et de soutien ce dimanche 11 novembre 2018. L’église Eau Vive, conduite par notre pasteur Jean-Paul Maroni, a répondu présente à l’appel de Portes Ouvertes : ayant pour thème commun dans de nombreuses assemblées : « Aimez vos ennemis »  réf : Matthieu 5.44

Lire la Bible, la vivre, la partager n’est pas une liberté pour tous, elle engendre encore et toujours en 2018, hostilité, oppression et génocide. Portes Ouvertes, » dont la détermination est d’aller partout où les chrétiens sont privés de liberté religieuse et ont besoin d’aide », nous alerte dans un constat accablant. Parmi une soixantaine de pays, 215 millions de frères et sœurs en Christ souffrent au quotidien, d’une persécution qui les censure et les accable sous toutes formes discriminatoires : humiliations, tortures, prison, meurtres.

Hommes, femmes, enfants sont opprimés à cause de leur foi et de leur fidélité à Dieu.

Alors que faire ?

Comme l’ont rappelé le pasteur, Carole et Sandrine, élevons nos prières pour que la justice de Dieu les relève. Comme notre Père est plein de compassion, soyons nous aussi remplis de compassion pour que des Asia Bibi, des enfants enlevés à leurs familles, le pasteur Jonathan et tant d’autres… sachent que nous partageons leur souffrance et leur douleur et que nous prions avec foi pour la libération de toutes leurs chaînes.

Plus encore combien nous croyons que Dieu est un Dieu à qui n’est rien n’est impossible et que toutes portes peuvent s’ouvrir en son nom : celle de la délivrance comme celle du pardon : « Père, Pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font » Luc 23.34, a dit Jésus qui nous exhorte à être rempli de ferveur et de miséricorde.

« Ne pas s’accrocher aux blessures qu’on nous a faites. Haine + Rancœur = Mort mais Amour + Pardon = Vie », dit Gladys dont le mari a été abattu par les hommes mais qui tient debout avec Dieu.

Un culte qui nous a rappelé combien les chrétiens cherchent à aimer leurs ennemis bien que cela ne soit pas toujours facile, mais que cela est possible grâce à l’amour Agapé que Dieu nous a transmis.

 » Pardonner c’est avancer et amener l’ennemi à changer d’attitude  »

Amen.

Bookmark the permalink.

Comments are closed